Foire aux questions

/Foire aux questions
Foire aux questions 2017-12-10T23:01:11+00:00

Opérations

Pour les clients à la maison réchauffant leur plat, le maximum suggéré est de 175 °C (350 °F), en prenant soin de retirer le coin de la pellicule, afin de laisser circuler l’air.

Le temps requis pour réchauffer le plat dépendra de son contenu.

Pour un service de traiteur ou dans un contexte industriel, rethermalisant une grande quantité de plats à la fois, avant de les livrer au client, il est préférable de réchauffer les plats plus doucement, sans ouvrir la pellicule, afin de conserver au maximum la qualité des plats, idéalement autour de 100 °C (215 °F)

Les barquettes remplies se rethermalisent mieux que celles en aluminium. Les aliments seront chauds, mais il sera possible de manipuler la barquette à mains nues.

Oui, la température maximale de cuisson suggérée demeure 175 °C (350 °F). C’est donc convenable pour les aliments « prêts à cuire ». On ne peut, par contre, déposer la barquette sous le gril.

Oui, la barquette sera un peu molle quand on la sort du four, mais elle reprendra sa consistance habituelle après quelques minutes. Le taux d’humidité idéal sera à déterminer par essais, selon les critères de chaque client. Nos clients actuels utilisent fréquemment des taux d’humidité dépassant le 25 %.

En rethermalisant le plat à la maison au four ou au micro-ondes, on soulève les coins de la pellicule, afin de laisser circuler l’air. Alternativement, on peut percer la pellicule. De cette façon, il n’y a aucun risque de se brûler avec la vapeur qui sortirait de l’emballage en l’ouvrant.

Pour les traiteurs qui rethermalisent beaucoup de plats à la fois et qui, évidemment, voudraient garder fermés les emballages, la rethermalisation se fait plus lentement, pour minimiser ces risques.

Puisqu’il y a de l’humidité dans les aliments et que la vapeur se dégage d’un plat cuisiné en sortant du four, il serait normal que le frimas se développe.

Pour minimiser le frimas, on refroidit le plat avant de l’emballer. Plus le plat est froid avant l’emballage, moins de frimas il y aura. Dans un contexte commercial, l’idéal serait d’utiliser un congélateur à gel rapide.

Attention de ne pas trop remplir les barquettes quand l’intention est de les congeler!

Oui, la pellicule résiste à 20 lb de pression. Donc on peut empiler plusieurs plats, frais ou congelés.

Oui, l’opération est simple, et la force physique requise est minime. Le plus grand défi, également très simple, est de bien placer la pellicule.

Non, tous les modèles de base, 1208, 1308 et 1908, fonctionnent sur le 110 V.

Avec la petite, la 1208, 4 à 6 plats à la minute est très réaliste.
Pour la 1308, 5 à 8 plats à la minute, selon notre documentation, serait réaliste. En fait, un opérateur normal peut facilement emballer 8 plats à la minute sans se forcer.
La 1908 opère avec un convoyeur à vitesse ajustable, donc de 5 à 27 plats à la minute en version électrique et de 5 à 34 plats à la minute en version avec compresseur.

Le thermoscellage est beaucoup plus rapide et requiert moins de manipulation.

Support

Quoique l’opération soit très simple, une formation est donnée lors de l’installation par notre technicien.
Une documentation complète en français et en anglais est fournie avec chaque appareil.
Nous sommes disponibles pour répondre à toute question supplémentaire.

Nous avons récemment fait l’entretien d’une scelleuse qui est en activité depuis plus de 15 ans. Après l’entretien, elle sera bonne pour bien des années encore.

Non, les scelleuses sont très solides. Il a peu de pièces sujettes à briser.

La tension de la plaque à sceller peut parfois devoir être ajustée.
Les rouleaux tenant en place la pellicule sont sujets à être changés après plusieurs années.
Les plaques chauffantes peuvent être changées après plusieurs années, si le réchauffement n’est plus égal.
Il est à noter que la majorité de nos clients n’ont pas encore eu ces problèmes, même après quatre à cinq ans d’activités.

La plupart des questions peuvent être résolues au téléphone.
Si le problème persiste, notre technicien peut organiser une visite le plus rapidement possible ou une scelleuse de remplacement peut être envoyée.
Pour les clients en régions éloignées, si le technicien ne peut se rendre à destination ou qu’une réparation doit être effectuée en atelier, la scelleuse est remplacée immédiatement et ensuite échangée avec l’appareil du client, une fois la réparation terminée.

La scelleuse et les pièces sont garanties pour un an, la main-d’œuvre pour trois mois.

Sécurité

Quoiqu’on puisse s’attendre que le scellage, restreignant le mouvement d’air autour des aliments et limitant la contamination par les microbes ambiants, fasse durer plus longtemps les aliments, il est recommandé de suivre le guide du MAPAQ.

Les barquettes et la pellicule sont utilisées régulièrement. Elles sont sans problème pour des plats mis en marché pour des clients ayant les huit allergies alimentaires courantes : gluten, lait, œufs, soya, sésame, noix, arachides, poissons et fruits de mer.

Il est possible de manipuler les plats chauffés à mains nues sans se brûler.
Question confort, il serait quand même mieux d’utiliser des gants de cuisine, surtout pour le professionnel, qui manipulant des quantités de plats.

Un enduit alimentaire recouvrant l’intérieur des barquettes empêche la dégradation de celles-ci.
Les barquettes dureront plus longtemps que ce qui est recommandé par le MAPAQ pour les aliments emballés.

Écologie

Dans une situation idéale de compostage industriel, avec chaleur et humidité élevées et le matériel qui est retourné souvent, les barquettes en papier pulpé (PT et SLT) se décomposent en une semaine.
Les barquettes en papier pressé (PPT) se décomposent, mais en un peu plus longtemps.

Toutes les barquettes peuvent être recyclées s’il n’y a pas de service de compostage municipal ou si le client ne composte pas dans son jardin.

La pellicule est recyclable, mais n’est PAS compostable.
Considérant que la pellicule représente moins de 2 % de l’emballage complet, on peut quand même indiquer que nos solutions d’emballage sont compostables.

Prix – Valeur

Le coût varie selon le choix de barquettes. Voici quelques exemples : 0,16 $ pour emballer une portion dessert de 10 oz, 0,36 $ pour emballer un plat principal avec 3 divisions (protéines, légumes et féculents), 0,48 $ pour une portion familiale de 37 oz. Un format populaire pour portion individuelle de 21 oz ne coûte que 0,21 $ l’unité, et ce, avant tout rabais de volume ou de paiement rapide.

Plastique
Les barquettes en papier sont comparables au prix des barquettes en plastique. L’économie avec le thermoscellage est que la pellicule qui recouvre les barquettes est incluse dans son prix, tandis que le prix d’un couvercle en plastique peut représenter un coût de 50 à 80 % supplémentaire.

Aluminium
Les barquettes en papier sont comparables au prix des barquettes en aluminium.

Styromousse
Même si plusieurs de nos nouveaux clients nous disent qu’il y a eu de fortes augmentations de prix pour plusieurs formats de barquettes en styromousse, le prix de nos barquettes est encore plus bas.

Sous vide
Typiquement, les plats emballés sous vide sont déposés dans une barquette qui doit être assez résistante (souvent en plastique), ensuite dans la pochette refermée, ce qui rend cet emballage beaucoup plus cher que les solutions d’emballages par thermoscellage.

L’efficacité de l’emballage et la manutention des plats emballés par thermoscellage, comparées à toutes ces méthodes, représentent un avantage majeur pour cette façon de faire.

Des économies importantes sont possibles avec les emballages thermoscellés, comparés aux emballages en plastique, en aluminium et en styromousse, puisqu’il n’y a pas de perte d’aliments à cause des fuites des emballages.
Les bénéfices à long terme pour l’environnement sont incalculables.

Oui, les organismes sans but lucratif (OSBL) ou les entreprises desservant les OSBL, comme les CPE ou les popotes roulantes, détiennent des conditions très spéciales à l’acquisition d’équipement de thermoscellage.

Pour une production de 50 plats par jour pendant 3 ans, le coût de la thermoscelleuse (modèle 1308) représente 0,07 $ le plat, pour une production de 100 plats par jour, donc 0,037 $ le plat.