Saviez-vous qu’il existe des risques à rapporter les restes de lunch à la maison?

//Saviez-vous qu’il existe des risques à rapporter les restes de lunch à la maison?

Saviez-vous qu’il existe des risques à rapporter les restes de lunch à la maison?

Récemment, c’était la fête des Mères. Je suis maman de deux garçons de 1 an et 3 ans et j’ai eu le temps de réfléchir à notre rôle. Notre rôle principal de maman est de protéger nos enfants. On fait de notre mieux chaque jour, et ce selon les situations. J’adresse donc cette publication afin d’appuyer les parents d’enfants qui bénéficient de “lunch traiteur” à l’école ou à la garderie. Afin de vous aider à protéger vos enfants grâce à de l’information pertinente dont vous n’aviez possiblement pas connaissance.

En tant que conseillère en emballage prêt-à-servir écologique, je suis sensible aux règles alimentaires, et surtout aux dangers si ces règles ne sont pas respectées. Dans le cadre de mon emploi, je discute fréquemment avec des traiteurs scolaires ou des responsables de cafétéria d’école, pour qui le thème de sécurité alimentaire est d’actualité.

Pourtant, j’entends souvent le commentaire suivant : les parents exigent que leurs enfants rapportent le restant du lunch à la maison.

Ma réaction est simplement : NON! Bien que l’intention derrière cette demande soit probablement bonne, que ce soit pour évaluer l’appétit de vos enfants ou encore pour éviter le gaspillage, car les portions sont généreuses; cette pratique est tout à fait dangereuse. Vous prenez le risque que votre jeune ait une fringale de fin de journée avant le retour à la maison et pige dans le restant du repas. Ce même lunch qui est resté dans le casier non réfrigéré tout l’après-midi.  Vous prenez le risque que votre enfant souffre d’une intoxication alimentaire.

Un des facteurs les plus importants pour s’assurer de l’innocuité d’un aliment est la température. La température à laquelle le plat est maintenu depuis la cuisson avant d’être servi à vos enfants doit être au-dessus de 60 degrés Celsius. Le refroidissement d’un aliment entre 60 degrés Celsius et 21 degrés Celsius doit se faire en moins de deux heures et en moins de 6 heures pour rejoindre le 4 degrés Celsius. Sans quoi la prolifération de microorganismes dangereux pour notre santé détériore les aliments, par exemple, le lunch de votre enfant dans le casier toute la journée rend ce même aliment dangereux si consommé.  Je peux vous assurer que le repas de votre enfant ne respecte plus ces normes et que ce dernier est non comestible une fois arrivée à la maison.

J’aimerais que les intervenants du milieu, que ce soit le traiteur, la direction de l’école ou autre mettent leur pied à terre et refuse simplement cette demande avec les mêmes explications raisonnables écrites ici.  Pour protéger nos enfants.

Avez-vous des expériences à me partager?

Ou d’autres raisons en tant que parent pour quoi vous souhaiter que votre enfant rapportent son restant de lunch à la maison?

2017-06-06T14:16:00+00:00 9 juin 2017|Nouvelles à souligner|